Les décemvirs

Après le retour des commissaires envoyés en Grèce, pour y étudier la législation d'Athènes, les Romains, en 301 de Rome (451 av. J.C.), suspendirent toutes leurs magistratures, même l'autorité des tribuns du peuple, et conférèrent à dix commissaires, tous patriciens, le soin de faire des lois, et le pouvoir exécutif. On sait qu'après une année de travail consciencieux et de gouvernement modéré, ces fonctionnaires, prorogés dans l'exercice de leur autorité, s'environnèrent d'un grand appareil de puissance, ayant chacun douze licteurs, et voulant régner tous à la fois. On sait la révolte que souleva la sublime férocité de Virginius.

Les Décemvirs ont laissé à la postérité un beau monument, les lois des douze tables. Les dix premières furent publiées dans l'année de leur pouvoir légal : les deux autres furent sanctionnées, par le peuple, après la destruction de leur autorité usurpée.

Page précédente Page suivante