Ancus Martius : ?, mort en 616 av. J.C.

Titre : quatrième roi légendaire de Rome (-641/-616 av. J.C.)
Ancus Martius
Ancus Martius
Published by Guillaume Rouille(1518?-1589)

Ancus Martius (ou Marcius), petit fils de Numa Marcus et gendre de Numa Pompilius est lui aussi sabin. Il se préoccupe du ravitaillement de la cité en construisant le premier aqueduc (Aqua Martia) ainsi que le premier pont sur le Tibre (pont Sublicius), le fait en bois, afin qu'on puisse le couper aisément, si l'ennemi veut s'en servir et en défend les approches par une forteresse sur le Janicule.

Il agrandit le temple de Jupiter Férétien, incorpore le mont Janicule dans la ville et met en place le collège des Fétiaux. Il restaure et encourage les pratiques anciennes négligées pendant le règne de son prédécesseur Tullus Hostilius. Dès le début de son règne, Ancus charge le grand Pontife de mettre sur des tables les révélations des commentaires de Numa.

Il est pacifique mais les circonstances l'amène à guerroyer contre ses voisins. Les Latins viennent de rompre l'alliance conclue avec Tullus. Quatre de leurs villes sont prises; leurs habitants déportés sur l'Aventin1, et le territoire de Rome étendu jusqu'à la mer. Aux bouches du Tibre était un emplacement favorable pour un port, il y fonde Ostie (Ostia, les bouches), qui est aujourd'hui à une lieue de la mer. Pour prévenir les délits, devenus plus nombreux par l'augmentation de la population, il creuse dans le tuf du mont Capitolin, la prison Mamertine et où l'on monte par l'escalier des Gémonies ou des Gémissements.

Le tuteur de ses enfants, Lucumon un émigré étrusque parvient grâce à d'habiles manoeuvres politiques à se faire élire roi sous le nom de Tarquin après la mort d'Ancus Marcius en 616 av. J.C.

Il deviendra le premier roi étrusque de Rome.

1. Le fait est rapporté par Denys, Tite Live et Cicéron.