Ascagne ou Iule : le fondateur d'Albe la Longue

Il est chanté par Virgile dans l'Enéide, un poème écrit par Publius Virgilius Maro ou Virgile (-70/-19 av J.C.)

Fils d'Enée et de sa première épouse Créuse (la fille de Priam), Ascagne est aussi appelé Iule ou Iulus. Lors du voyage d'Enée, il s'enfuit de Troie avec son père et son grand-père paternel Anchise.

Après un périple de dix années à travers la méditerranée, ils débarquent sur les côtes du Latium. Enée envoya des ambassadeurs au roi du pays, Latinus, qui les accueillit avec bienveillance, reconnaissant en Enée le gendre que lui avait donné les oracles. Il se marie avec la fille du roi Latinus, Lavinia et fonde Lavinium.

Ascagne combat aux côtés d'Enée contre Turnus. Dans une bataille contre les Rutules, Enée, vainqueur de Turnus disparait au milieu des flots du Numicus.

Son fils Ascagne (ou Iule) continue la guerre, et dans un combat singulier, tue Mézence, l'allié de Turnus. Ascagne règne sur les Latins et les Troyens réunis, luttant contre les Etrusques. Quittant alors la côte insalubre où son père avait fondé Lavinium, il va bâtir Albe la Longue sur le mont Albain (trente ans après que son père ait fondé Lavinium), dont la cime domine tout le Latium et laisse voir à la fois le Tibre, la mer et les crêtes tourmentées de l'Apennin. Il y est contraint par l'hostilité des Latins lesquels prennent le parti de sa belle-mère Lavinia, veuve d'Enée et de son demi-frère Silvius.

Onze rois du sang d'Ascagne se succèdent sur le trône d'Albe, le dernier, Procas, laissa deux fils, Numitor et Amulius. Julius ou Iulius (ou Jules) César, de la famille Julia affirmait descendre de Iule (Ascagne), le fils d'Enée.