Enée : le fondateur de Lavinium

Il est chanté par Virgile dans l'Enéide, un poème écrit par Publius Virgilius Maro ou Virgile (-70/-19 av J.C.)
Juba 1er
Enée portant Anchise
Musée du Louvre

Un groupe de Troyens emmené par Enée (l'aïeul de Romulus), fils de Venus (Aphrodite pour les grecs) et de Anchise s'échappent de Troie (prise par les grecs). Enée est l'un des principaux chefs troyens.

Anchise appartient à la famille royale de Troie. Alors qu'il gardait ses troupeaux sur le Mont Ida, près de Troie, Aphrodite le rencontra et s'éprit de lui. Il s'unit à elle et lui donna un fils, Enée. Aphrodite ordonna à Anchise de ne jamais révéler leur union. Pour l'avoir fait, un soir qu'il avait bu et était ivre, Zeus punit Anchise qui fut frappé par la foudre et resta boiteux jusqu'à la fin de sa vie.

Quand Troie tombe aux mains des grecs, Enée quitte la ville en feu en portant son père sur ses épaules. Après un périple de plusieurs années à travers la méditerranée, les fugitifs arrivent à Carthage dont la reine Didon tombe amoureuse d'Enée. Ils quittent la capitale punique et abordent en Sicile où il célèbre des jeux funèbres en mémoire de son père mort.

Plus tard, arrivés au Latium, les fugitifs pensent avoir retrouvés une patrie : Enée envoie des ambassadeurs au roi Latinus qui les accueille avec bienveillance et leur permet de s'installer dans le Latium. Alors que la fille du roi, Lavinia était promise à Turnus, roi des Rutules, Latinus reconnait en Enée le gendre que lui avait donné les oracles. Il se marie ainsi avec Lavinia et fonde Lavinium.

Dans une bataille contre les Rutules, Enée, vainqueur de Turnus disparait au milieu des flots du Numicus, dont l'eau sacrée sert depuis au culte de Vesta. Les dieux avaient reçu le héros.

Il donna à son peuple le nom de latin et à son royaume celui de Latium.

Cette épopée se situe entre le XIIe et VIIIe siècle avant J.C. Julius ou Iulius (ou Jules) César, de la famille Julia affirmait descendre de Iule, le fils d'Enée.