Locution Traduction Sens
Oleum perdidisti Tu as perdu ton huile tu as perdu ton temps, ta peine. Les Anciens disaient d'un discours, d'un livre trop travaillé, qui avait dû coûter de la peine, qu'il sentait l'huile; s'il ne valait rien, l'auteur "avait perdu son huile"
Omnia vincit amor L'amour triomphe de tout première partie d'un vers de Virgile (Eglogues). Il s'agit de l'amour personnifié, tyran des hommes et des dieux
Omnis homo mendax Tout homme est menteur paroles tirées du psaume
O tempora ! o mores ! O temps ! O moeurs ! exclamation par laquelle Cicéron s'élève contre la perversité des hommes de son temps (Catilinaires, I, et Verrines : De signis)
Panem et circenses Du pain et les jeux du cirque mots de mépris de Juvénal (Satires) adressés aux romains incapables de s'intéresser à d'autres choses qu'aux distributions gratuites de blé et aux jeux du cirque
Parturiunt montes; nascetur ridiculus mus Les montagnes sont en travail; il en naîtra une souris ridicule pensée d'Horace (Art poétique) que La Fontaine a commentée dans sa fable "La Montagne qui accouche" et qui sert à qualifier des projets grandioses aboutissant à des réalisations ridicules
Paulo majora canamus Chantons des choses un peu plus relevées Virgile (Eglogues). Cette locution sert de transition pour passer d'un sujet à un autre plus important
Plaudite, cives Citoyens, applaudissez ! mots par lesquels les acteurs romains, à la fin d'une comédie, sollicitaient les applaudissements du public
Potius mori quam foedari Plutôt mourir que se déshonorer expression latine qui sert de devise à ceux qui préfèrent l'honneur à la vie. On l'attribue au cardinal Jacques de Portugal. Sous une forme un peu différente, elle a été la devise d'Anne de Bretagne et de Ferdinand d'Aragon : Malo mori quam foedari
Primum vivere, deinde philosophari Vivre d'abord, philosopher ensuite précepte qu'on emploie pour se moquer de ceux qui ne savent que philosopher ou discuter et ne sont pas capable de gagner leur vie
Primus inter pares Le premier entre ses égaux le président d'une république n'est que le primus inter pares
Qualis artifex pereo Quel grand artiste périt avec moi ! dernière exclamation de Néron avant de se tuer, d'après Suétone (Néron), exprimant la perte que le monde faisait par la mort d'un homme comme lui qui avait brillé au théâtre et dans le cirque
Qualis pater, talis filius Tel père, tel fils le fils est digne du père
Autre version latine : talis pater, talis filius
Quia nominor leo Parce que je m'appelle lion mots tirés d'une fable de Phèdre. C'est la raison donnée par le lion pour s'attribuer la première part du butin. Se dit de celui qui abuse de sa force, de son autorité. Dans son imitation de cette fable, La Fontaine a donné naissance à l'expression "la part du lion" qui s'emploie dans le même sens
Qui bene amat, bene castigat Qui aime bien, châtie bien le châtiment a pour but de corriger les défauts de ceux que l'on aime
Qui habet aures audiendi, audiat Que celui qui a des oreilles pour entendre entende paroles qui se trouvent plusieurs fois dans l'Evangile à la suite de paraboles du Christ. S'emploient pour avertir qu'on doit faire son profit de ce qu'il a été dit
Page précédente                                                                       1  2  3  4   5   6  7  8   9                                                            Page suivante