Se connecter      Inscription      
 
La génèse ou la création

Les sept jours de la Génèse

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe; les ténèbres couvraient l'abîme, et l'esprit de Dieu était porté sur les eaux.
Dieu dit : Que la lumière soit; et la lumière fut1. Alors il sépara la lumière d'avec les ténèbres, et il donna à la lumière le nom de jour et aux ténèbres le nom de nuit. Ce fut là le premier jour.
Le second jour, Dieu fit le firmament, qu'il nomma le ciel.
Le troisième jour, Dieu dit encore : Que les eaux qui sont sous le ciel se rassemblent en un seul lieu, et que l'élément aride paraisse. Puis il donna à l'élément aride le nom de terre, et il appela mers toutes les eaux rassemblées. Ensuite, il commanda que la terre produisît des plantes et des arbres de toute espèce, qui portassent leur graine ou qui renfermassent en eux-mêmes leur semence pour se reproduire; et cela se fit ainsi.
Le quatrième jour, Dieu fit le soleil, la lune et les étoiles pour éclairer la terre et distinguer le jour et la nuit, les mois et les années.
Le cinquième jour, il créa les poissons et les oiseaux, et il les bénit en disant : Croissez et multipliez.
Le sixième jour, Dieu forma toutes les espèces d'animaux qui devaient peupler la terre. Ensuite, il dit : Faisons l'homme à notre image et qu'il commande aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, aux bêtes et à tous les reptiles qui se meuvent sous le soleil. Alors, du limon de la terre, sur lequel il répandit un souffle de vie, il forma un être vivant et animé2.
Le septième jour, Dieu avait terminé son oeuvre; il se reposa alors, et, ayant béni ce jour, il le sanctifia.

1. David a dit avec une égale concision : Il parle et le monde est créé.

2. Le chapitre Iº dit : Dieu créa l'homme et il le fit mâle et femelle,. Mais le récit de la création de la femme est repris au chapitre suivant.

Le paradis; Adam et Eve

Adam et Eve
Adam et Eve
Pierre Paul Rubens

Cependant, Dieu avait placé l'homme dans Eden, jardin délicieux que traversait un grand fleuve dont les eaux, au sortir du paradis, se divisaient en quatre bras pour former le Phison, au pays de l'or, le Géon d'Ethiopie, le Tigre d'Assyrie et l'Euphrate. (4138 av. J. C.).
Le Seigneur avait abandonné à l'homme, pour sa nourriture, toutes les plantes et tous les fruits du jardin de délices; et il lui avait laissé le soin de donner un nom aux animaux.
Mais, au milieu de toutes ces créatures vivantes, l'homme était seul, sans un être de son espèce. Il n'est pas bon, dit le Seigneur, qu'il en soit ainsi; faisons-lui une compagne qui lui soit semblable; et il envoya à Adam un sommeil profond, durant lequel il prit une de ses côtes pour en former la femme, qu'il nomma Eve, c'est-à-dire la vie.
A son réveil, Adam dit, en la voyant : Voilà maintenant l'os de mes os et la chair de ma chair. Et comme la femme a été prise de l'homme, l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme; et ils seront deux dans une seule chair.
En plaçant Adam dans le jardin de délices, Dieu lui avait dit : Mangez de tous les fruits des arbres du paradis, mais ne touchez pas à l'arbre de la science du bien et du mal; car, dès que vous en mangerez, vous serez soumis à la mort. Or, le serpent était le plus fin de tous les animaux que le Seigneur avait créés; et il dit à la femme : Non, vous ne mourrez pas. Dieu vous a défendu de toucher à l'arbre de la science parce qu'il sait qu'aussitôt que vous aurez goûté de ses fruits, vos yeux seront ouverts et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Eve se laissa tenter par ces paroles, car ces fruits lui semblaient beaux et elle croyait que si elle en mangeait elle arriverait à tout savoir et à tout comprendre. Elle en cueillit et en donna à son mari, qui en mangea comme elle. Aussitôt, leurs yeux s'ouvrirent et, s'étant aperçus qu'ils étaient nus, ils entrelacèrent des feuilles de figuier pour se couvrir.

Alors, ils entendirent la voix de l'Eternel et ils se cachèrent, loin de sa face, derrière les arbres d'Eden. Adam, où es-tu ? dit le Seigneur. - J'ai entendu votre voix, répondit-il, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. - D'où saviez-vous, dit le Tout-Puissant, que vous étiez nus, si vous n'aviez mangé du fruit de l'arbre que je vous avais interdit ? Et le Seigneur maudit le serpent. Puis il dit à la femme : Tu enfanteras dans la douleur et tu resteras en la puissance de l'homme et à Adam : La terre sera maudite pour tes oeuvres; elle produira des épines et des ronces; et tu mangeras ton pain à la sueur de ton front, jusqu'à ce que tu retournes en la terre d'où tu as été tiré; car tu n'es que poussière et tu retourneras en poussière. Le Seigneur Dieu les fit ensuite sortir du jardin de délices, et des chérubins, armés d'un glaive flamboyant, en gardèrent l'entrée.

Abel et Caïn

Cependant Eve conçut une première fois, et elle enfanta Caïn en disant : Par la permission du Seigneur, un homme est né de moi. Elle enfanta de nouveau et mit au monde Abel. Abel fut pasteur de troupeaux et Caïn cultiva la terre.
Or, il arriva, longtemps après, que Caïn offrit au Seigneur des fruits de la terre. Abel aussi fit oblation des premiers-nés de son troupeau. Mais les deux offrandes n'étaient pas faites avec un coeur semblable. Le Seigneur, qui avait regardé favorablement Abel et ses dons, détourna les yeux de Caïn. L'âme du premier-né de l'homme se remplit de tristesse. Pourquoi, lui dit le Seigneur, cette tristesse et cet abattement ? Ne fais pas ainsi : Si tu veux le bien, relève la tête; si tu veux le mal, regarde, et déjà tu verras le péché guetter à ta porte, comme une bête fauve altérée de sang. Il va t'attaquer, terrasse-le.
Caïn s'obstina dans sa haine, il ne pardonnait pas à son frère d'être meilleur que lui; et, le conduisant au milieu des champs, il se jeta sur lui et le tua. Ainsi le sang du premier juste souilla la terre. Qu'as-tu fait de ton frère, lui demanda l'Eternel ? Le sang d'Abel crie de la terre contre toi. Tu seras maudit et tu erreras partout, gémissant et troublé. Caïn répondit au Seigneur : Mon iniquité est trop grande pour en obtenir le pardon, je vivrai dans les larmes et la terreur, et quiconque me trouvera me tuera. - Cela ne sera pas, répondit le Seigneur. Et il mit un signe sur Caïn pour que personne ne portât la main sur lui. Caïn, s'étant retiré de devant la face du Seigneur, habita avec sa famille le pays à l'Orient d'Eden, où il bâtit une ville qu'il appela Hénoch, du nom de son premier-né.

Seth et sa Postérité

Adam eut, après le crime de Caïn, un troisième fils nommé Seth, et Dieu lui donna encore d'autres enfants. Seth vécut 807 ans et eut une nombreuse postérité qui conserva les traditions religieuses jusqu'au temps du déluge, après lequel elles passèrent dans la race de Sem. Ces descendants de Seth, qualifiés de fils de Dieu, par opposition aux descendants de Caïn, appelés fils des hommes, furent Enos, Caïnan, Malaliel, Zared, Enoch qui marcha pendant 365 ans dans les voies de l'Eternel, et qui fut ravi au ciel; Mathusalem, qui vécut la plus longue vie, 969 ans, Lameth, enfin Noé qui fut le père de Sem, Cham et Japhet. Chacun d'eux fut la tige d'une postérité nombreuse.

Perversité des hommes

Les fils de Dieu voyant que les filles des hommes étaient belles, les prirent pour femmes, et Dieu dit : Mon esprit me demeurera pas toujours avec l'homme, parce qu'il n'est plus que chair, et le temps de l'homme ne sera désormais que de 120 ans.

Or, en ce temps-là il y avait des géants sur la terre, car depuis que les fils de Dieu eurent épousé les filles des hommes, il sortit de ces unions des enfants qui devinrent puissants et fameux dans le siècle. Mais le Seigneur reconnaissant que la malice des hommes était extrême, et que toutes les pensées de leur coeur étaient appliquées au mal, se repentit d'avoir fait l'homme et dit : J'exterminerai tout de dessus la surface de la terre, depuis l'homme jusqu'aux animaux, depuis le reptile jusqu'aux oiseaux du ciel.
Noé cependant trouva grâce devant le Seigneur. Construis, lui dit l'Eternel, une arche de pièces de bois aplanies, pour te sauver toi et les tiens des eaux du déluge que je vais répandre. Noé crut et obéit. Il travailla durant de longues années à bâtir cette arche, et ne cessa, pendant ce temps, d'avertir les hommes du péril qui les menaçait. Mais ils demeurèrent incrédules. Enfin, Dieu dit à Noé qui, depuis 600 ans déjà, était juste sur la terre : Prends 7 couples de tous les animaux purs et 2 couples des animaux impurs. Prends aussi 7 couples des oiseaux du ciel, afin d'en conserver la race : car je n'attendrai plus que 7 jours encore, et après cela je ferai pleuvoir sur la terre pendant 40 jours et 40 nuits, et j'effacerai de dessus sa surface toutes les créatures que j'ai faites.

Le déluge

Adam et Eve

Noé fit ce que le Seigneur lui avait commandé, et après les 7 jours, toutes les sources du grand abîme furent rompues, les cataractes du ciel s'ouvrirent; la pluie tomba pendant 40 jours et 40 nuits, et les eaux s'élevèrent de 15 coudées au-dessus des plus hautes montagnes. Durant 150 jours, elles couvrirent la face de la terre : tout périt. L'arche seule, doucement portée sur les eaux, échappait à ce grand désastre. (2482 av. J. C. )

Cependant Dieu, s'étant souvenu de Noé, envoya un souffle sur la terre. Les sources du grand abîme furent fermées, aussi bien que les cataractes du ciel, et les eaux diminuèrent. Le vingt-septième jour du septième mois, l'arche s'arrêta sur le mont Ararat, en Arménie. Les eaux continuant à baisser, au premier jour du dixième mois, le sommet des montagnes commença à paraître. Quarante jours s'étant encore passés, Noé laissa envoler un corbeau qui ne reparut pas. Sept jours après il envoya une colombe qui, trouvant la terre encore toute couverte d'eau, revint à l'arche. Après sept autres jours, il la lâcha de nouveau, et, sur le soir, elle rentra, tenant dans son bec un rameau d'olivier. A ce signe, le patriarche reconnut que les eaux s'étaient retirées; il attendit néanmoins sept jours encore, puis il lâcha de nouveau la colombe, qui cette fois ne revint plus.

Alliance de Dieu et des Hommes - Malédiction contre Cham; bénédiction sur Sem et Japhet

Noé sortit alors de l'arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils. Son premier acte fut une prière et un sacrifice; prenant un couple de tous les oiseaux et de tous les animaux purs, il les offrit en holocauste. Le Seigneur reçut favorablement ce sacrifice, et dit : Je ne répandrai plus ma malédiction sur la terre à cause des hommes, parce que l'esprit de l'homme et toutes les pensées de son coeur sont portés au mal dès sa jeunesse. Je ne frapperai donc plus de mort, comme je l'ai fait, les créatures animées. Tant que la terre durera, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l'été et l'hiver, la nuit et le jour ne cesseront point de se succéder.

Alors Dieu bénit Noé avec ses enfants, et leur dit : Croissez et multipliez; et remplissez la terre. Voici le signe de l'alliance que j'établis pour jamais entre moi et vous. Je placerai mon arc dans la nue comme signe de paix entre moi et la terre; que tous les animaux tremblent devant vous, et que tout ce qui a vie et mouvement vous serve de nourriture.

Après être sorti de l'arche, Noé recommença à cultiver la terre; il planta une vigne; mais un jour qu'il but du vin, l'effet encore inconnu de cette boisson se fit sentir et il s'enivra. Or, Cham étant venu dans la tente de son père, le vit nu, et vint le dire aussitôt à ses frères. Ceux-ci entrèrent dans la tente, en portant devant eux un manteau dont ils couvrirent la nudité de leur père. Aussi, à son réveil, il bénit les deux fils qui avaient respecté sa vieillesse, et pria Dieu de multiplier leur postérité : Que le Seigneur étende les possessions de Japhet, et qu'il habite dans la tente de Sem. Mais le patriarche maudit Cham dans la personne de son fils Chanam : Qu'il soit, à l'égard de ses frères, l'esclave des esclaves.

Noé vécut encore 350 ans après le déluge; il en avait 950 quand il mourut.

Tour de Babel; dispersion des hommes

Cependant les hommes s'étaient multipliés dans la plaine de Sennaar, entre le Tigre et l'Euphrate. Nemrod, le puissant chasseur devant l'Eternel, était le maître des peuples. Ils n'avaient encore qu'une seule langue; et dans leur insolente audace, ils se dirent : Allons, courage, bâtissons une ville et une tour, dont la tête touchera le ciel. Mais Dieu abattit leur orgueil en confondant leur langage; et ne pouvant plus s'entendre les uns les autres, ils se dispersèrent et formèrent les trois peuples qui ont peuplé le monde : les fils de Cham en Afrique, les enfants de Sem en Asie, la postérité de Japhet en Europe. C'est pour cette raison que cette tour fut appelée Babel, c'est-à-dire la confusion, parce que c'était là que les langues s'étaient confondues.

Page précédente                                                                 haut de page                                                                                Page suivante